Dékheulé: Les petits fils de Lat Dior dénoncent “une Usurpation”…

L’inauguration du mausolée de Lat Dior Diop en décembre 2018 par le Président Macky Sall continue encore de faire des remous.    

Héros national du Sénégal tombé à Dékheulé le 26 octobre 1886, son mausolée a été érigé en musée et entièrement construit par ses petits fils, en particulier Bassirou Diop, qui a eu l’idée et financé l’essentiel du projet à coups de millions.

Seulement, voulant associer tout le monde et placer les travaux sous l’autorité du doyen de la famille  Abdou Abass Lat Dior Diop, unanimement reconnu comme tel et respecté, d’autres membres de la famille ont fait que ce qui s’est passé à l’inauguration, ressemble étrangement à  l’usurpation du baptême de leur enfant.

Selon le porte-parole des petits fils de Lat Dior Diop, Ibrahima Masseck  Diop qui « n’avait pas mis les pieds à Dékheulé depuis 1986 », « qui n’a pas donné un rotin ni une idée » et « n’a été associé au dernier moment que par respect de la discipline gérontocratique et l’unité familiale », s’est accaparé de tout et les a exclus de l’organisation.

Que dénoncent-ils ? Le  détournement à des fins politiques de l’évènement et de leur volonté première de  faire revivre l’esprit du grand père, son héroïsme et son patriotisme en particulier.

Précisant qu’ils ont toujours collaboré avec l’état depuis  le lancement des travaux de rénovation  le 7 juillet 2015 par le Ministre de la culture d’alors Mbagnick Ndiaye, que les convictions politiques sont diverses dans la famille, le porte-parole des petits fils veut simplement informer de la réalité, même s’il remercie le chef de l’état de s’être déplacé comme l’avait fait Abdou Diouf au centenaire de la mort du héros en 1986.

En effet, outre  Bassirou Diop, seules les participations de  Mamadou Cheikh Yaba Diop (pour ses conseils) et  Amadou Bator Diop (conseils et finances) mériteraient d’être citées, et « ils n’ont même pas été invités » !

Leçon? « lu soti am borom » (tout ce qui est prêt se récupère)



Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.