Département de Thies: Trois maires du BBY battus dans leur fief par la coalition Idy 2019

La campagne électorale présidentielle qui vient de se dérouler, a fait des victimes, responsables de l’Apr. il s’agit des édiles de Ndiéyène-Sirakh, l’ambassadeur itinérant Fallou Fall, de Touba-Toul, Daouda TINE, haut conseiller des collectivités territoriales et de Diender, Ibrahima Ndoye, ci-devant ministre conseiller dans le gouvernement de Macky Sall. Ils ont tous été battus à plate couture par la Coalition Idy 2019.

.

Aussi, les langues se sont-elles dénouées pour laisser aller des commentaires. Selon certains, cette défaite se justifierait par la léthargie de ces responsables. Pour d’autres, ces communes rurales, propriétés exclusives de Benno Bokk Yakaar pendant les législatives, ont été récupérées par le candidat Idrissa Seck. Cependant, la consolation pour la coalition BBY est venue du maire de Pout, Moustapha Sarr qui a remporté sa bataille avec un grand score, même si ces résultats sont encore provisoires, quand on sait qu’Idrissa Seck dispose de 43,70 % contre 43,90 pour Macky Sall. Ce qui constitue néanmoins, une petite montée en puissance du chef de file de la Coalition Idy 1019 dans le département de Thiès.

Ce même département dont le chef de file, pour le camp de Bby n’est autre que le ministre Augustin Tine qui semble-t-il, est en train de restaurer une nouvelle carte électorale. D’autres langues avancent que les responsables de Thiès ne disposaient pas d’assez de moyens pour faire face à la furie de l’opposition « dans un département où le chemin de fer n’existe que de nom Et qu’il existerait des villages qui attendaient des infrastructures de base »..

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.