Déshéritée de la terre par ses frères, cette femme de Poniène exprime sa peine

Cette femme est très remontée contre ses frères qui se sont partagés l’héritage que constitue cette vaste terre que leur a léguée leur père.

 

Le problème que pose cette femme de Poniène, déshéritée de la terre paternelle par ses demi-frères, est à la fois juridique, religieux et sociétal.

Que vaut la signature d’une analphabète ?

Que dit la religion de ceux qui abusent l’orphelin, et ici une partie importante de la même famille ?

Où sont nos valeurs ancestrales d’honneur,  de dignité, d’honnêteté et de respect de l’esprit des morts ?

Puisqu’il s’agit d’un titre foncier durement acquis par le défunt, les autorités sont interpelées pour régler la question et rétablir la justice

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.