DEUX BANDES DE CAMBRIOLEURS ’’ATTITRÉS’’ DÉMANTELÉES À MBOUR ET KÉDOUGOU (GENDARMERIE NATIONALE)

 La gendarmerie nationale annonce avoir entrepris “depuis quelques temps” des opérations de sécurisation à l’échelle nationale, lesquelles ont permis de mettre hors d’état de nuire “deux bandes de cambrioleurs attitrés” à Mbour (ouest) et Kédougou (sud-est). Outre de “nombreuses arrestations pour diverses infractions, deux bandes de cambrioleurs attitrés ont été mises hors d’état de nuire à Mbour et Kédougou”, dans le cadre de ces opérations visant à “rassurer les populations dans leurs préoccupations sécuritaires”, rapporte un communiqué de la division communication de la gendarmerie nationale parvenu lundi à l’APS.
A Mbour, suite à des investigations, “les malfaiteurs ont avoué être impliqués dans les attaques à mains armées de la paroisse de Sandiara, d’un magasin à Joal Fadjouth et de plusieurs vols de moutons de race à Thiès et environs au courant des semaines passées”.  “Trois d’entre eux ont été interpellés par la brigade de Mbour avec le concours de l’unité de scanner mobile mise à contribution et de la Section de Recherche de Dakar”, ajoute le communiqué.
Il précise que deux fusils de calibre 12, des munitions de même calibre, des armes blanches (haches, couteaux, coupe-coupe) et divers matériels d’effraction (marteaux, burins,) ont été saisis et mis à la disposition des autorités judiciaires.  S’agissant de la bande de Kédougou, les services de la gendarmerie renseignent que “huit individus dont quatre de nationalité malienne ont été arrêtés. Ils sont impliqués dans plusieurs vols à main armée dans les circonscriptions de Kédougou et Goudiry”.
“Au moment de leur interpellation, signalent-ils, ils ont été trouvés porteurs de 02 fusils AK 47, de 02 chargeurs, 76 munitions de calibre 7,62 emballés dans une toile et enterrés dans un trou”. S’y ajoutent que “53 moutons et 11 chèvres ont été saisis ainsi que 08 téléphones portables, 02 motos (de marque Apache et Bravo) et un montant de 4.128.700 francs CFA en argent liquide”.
“Les investigations se poursuivent pour trouver d’éventuelles ramifications au niveau national et international”, dans le cadre de cette opération pour le compte de laquelle “des moyens logistiques importants ont été déployés parmi lesquels les unités mobiles de scanner qui ont grandement contribué à l’obtention de résultats probants”.  Aussi le commandement de la gendarmerie nationale invite-t-il “les populations à plus de vigilance et leur demande de signaler tout fait suspect à la brigade la plus proche ou d’appeler au numéro vert 800 00 20 20”.
Source : APS

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.