Discours de Serigne Pape Malick Sy au Ziar Général de Tivaouane

Du discours de Pape Malick Sy au Ziar général de Tivaone, on retiendra essentiellement 3 grandes orientations.

L’une vers Dieu, l’autre vers le Khalife Serigne Mbaye Sy Mansour et les autorités étatiques en particulier Ismaïla Madior Fall, et la dernière vers les talibés.

Pour le divin, il a rappelé son unicité dans son pouvoir et ses décisions, pour les autorités le respect du à leurs rangs, et pour les talibés  des conseils.

A ce niveau, il a rappelé la nécessité de réaffirmer leur ancrage  à leur confrérie et la fidélité à leur foi, qui doit être assumée par chacun. Il a ensuite insisté sur la bonne entente entre les confréries comme l’ont incarnée Serigne Touba et El hadji Malick, Serigne Abdoul Ahad et Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy, lui-même et Cheikh Abdoulaye Dièye, père de Cheikh Bamba Dièye.

Pour avoir été 2 fois en prison comme son père et un proche de Valdiodio Ndiaye, Pape Malick Sy est bien placé pour donner des conseils aux hommes politiques, et il leur recommande d’éviter la violence sous toutes ses formes, de se méfier des « adhérents » prompts à transhumer, et de préférer les « militants », souvent convaincus et plus fidèles en s’appuyant sur les pensées de Lamine Guèye et Blaise Diagne

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.