mardi , septembre 25 2018
Accueil / Internationale / DISPARITION DU VOL D’AIR ASIA : Les dernières communications du pilote révélées

DISPARITION DU VOL D’AIR ASIA : Les dernières communications du pilote révélées

[template id=”821″]

 Un membre des équipes de recherches indonésiennes scrutant la mer de Java au dessus de laquelle a disparu le vol QZ8501 de la compagnie malaisienne AirAsia.  Plus de 48 heures après la disparition de l’Airbus A320-200 de la compagnie malaisienne AirAsia au-dessus de la mer de Java, aucune trace de l’appareil n’a encore été retrouvée, mardi 29 décembre. Si les recherches piétinent, les causes de la disparition du vol QZ8501 semblent s’éclaircir. Les derniers contacts du pilote révélés par les autorités indonésiennes montrent qu’il voulait échapper à une tempête avant de perdre le contact avec le contrôle aérien. Au décollage, le pilote avait demandé la permission de voler à 10 400 m d’altitude, mais sa requête n’a pas pu être approuvée en raison du trafic : “A ce moment-là, 11 avions empruntaient le couloir M365”, a expliqué Wisnu Darjono, directeur d’AirNav, le service de navigation aérienne indonésien, ajoutant que 160 avions utilisaient quotidiennement ce couloir pour aller à Singapour.

Demande de prise d’altitude

Dans sa dernière communication, le pilote d’AirAsia a demandé de dévier de son plan de vol et répété qu’il voulait prendre de l’altitude pour éviter de très mauvaises conditions météorologiques. “Le pilote a demandé au contrôle aérien de dévier sur la gauche en raison du mauvais temps, ce qui a été immédiatement approuvé, précise Wisnu Darjono. Quelques secondes plus tard, le pilote a demandé de prendre de l’altitude, de 32 000 pieds (9 800 m) à 38 000 pieds (11 600 m), mais n’a pas pu obtenir immédiatement la permission car d’autres avions volaient au-dessus à ce moment-là.” Ce fut la dernière communication avec l’avion d’AirAsia. “Deux ou trois minutes plus tard, le contrôle aérien s’apprêtait à donner la permission de voler à 34 000 pieds (10 400 m), mais l’avion n’a plus donné de réponse.” 

L’armée sollicitée pour les recherches

Les détails du dernier contact avec le pilote ont été révélés alors que l’Agence nationale indonésienne de recherches et de secours a annoncé une extension des opérations multinationales pour retrouver l’appareil. Les recherches se concentrent dans les eaux en mer de Java, autour des îles de Bangka et Belitung, de l’autre côté de l’île de Bornéo. Et l’armée a été sollicitée pour effectuer des recherches sur terre, y compris dans les régions montagneuses. L’Australie, Singapour et la Malaisie ont dépêché des avions de surveillance maritime et des navires de guerre pour les recherches auxquelles participent déjà des avions et bateaux indonésiens, ainsi que de nombreux bateaux de pêche. Les Etats-Unis, sollicités par l’Indonésie, ont annoncé avoir déployé le navire de guerre USS Sampson qui devait arriver mardi dans la zone de recherches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…