Economie-Micro finance : Pour se rapprocher de ses cibles, U-IMCEC ouvre un guichet à Pout (Vidéo)

Présent au Sénégal depuis plus de 12 ans, l’Union des institutions mutualistes communautaires d’épargne et de crédit (U-Imcec) a fini de prouver son savoir dans le milieu urbain et périurbain. Ces responsables ont ouvert des antennes sur toute l’étendue du territoire national dans le seul but d’accompagner les personnes vulnérables et contribuer à bouter la pauvreté hors de nos frontières.

Présent au Sénégal depuis plus de 12 ans, l’Union des institutions mutualistes communautaires d’épargne et de crédit (U-Imcec) a fini de prouver son savoir dans le milieu urbain et périurbain. Ces responsables ont ouvert des antennes sur toute l’étendue du territoire national dans le seul but d’accompagner les personnes vulnérables et contribuer à bouter la pauvreté hors de nos frontières. « Notre institution a fait beaucoup d’études de projet au Sénégal et depuis que ces études sont terminées, nous sommes à la phase de financement dans beaucoup de secteurs porteurs de développement durable. Nos cibles sont les groupements féminins, les organisations paysannes, les acteurs de la pêche, les acteurs de la riziculture, les fermiers, les artisans et d’autres populations ayant des projets qui peuvent impacter sur les populations », a indiqué le Directeur général Ousmane Thiongane à la cérémonie officielle de l’ouverture du guichet U-Imcec de Pout. Il a effectué une visite technique dans les zones d’exploitations agricole à moins de 9 km du chef-lieu de la commune, précisément à Keur Makhtar Guèye. Devant le représentant des 65 entrepreneurs agricoles, M. Cheikh Guèye soutient qu’ils ont reçu « un financement de 42 millions de francs CFA, sans caution, de la mutuelle. Ce qui nous a permis de doubler nos récoltes en mettant des équipements modernes dans nos vergers et d’accéder à l’électricité pour pouvoir avoir de l’eau en abondance. La zone a une très bonne qualité d’oignons et produit plus de 60.000 tonnes. Nous avons un problème de magasins pour le stockage. Notre souhait est de pouvoir écouler notre production dans le marché. Nous voulons aussi la réduction du coût de l’électricité. Mais nous saluons nos partenaires financiers qui nous ont permis de doubler nos récoltes et des emplois sont crées. Cela va nous permettre de créer de la valeur ajoutée ». L’objectif de cette visite de travail est clair pour M. Thiongane qui descend ainsi sur le terrain pour s’enquérir des difficultés que rencontrent ces sociétaires dans leurs exploitations maraîchères afin d’y remédier. Ils sont tous sociétaires d’U-Imcec. Ces maraîchers sont essentiellement des jeunes de la localité. Ils ont, à leur tour, magnifié les efforts consentis par l’institution de micro finance pour les accompagner sans pression dans leurs activités agricoles.

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…