Election du président du regroupement national des chauffeurs du Sénégal: les regroupements régionaux boudent la séance

Les chauffeurs des regroupements régionaux reprochent aux chauffeurs de Touba d’avoir eu l’intention d’imposer un certain Idy Ka  qui aurait financé l’activité, mais d’abord seules 9 régions sur 14 étaient représentées, et 6 sur les 9 étaient contre la volonté de mettre sur pied un bureau national et d’élire un président en cette occasion.

Ce que les récalcitrants posent comme préalables, c’est la mise sur pied effective de tous les bureaux régionaux, une tournée nationale de sensibilisation pour la plus large adhésion possible,  et que les 14 Présidents de régions  se réunissent entre eux pour élire le Président national.

A l’instar des mareyeurs, agriculteurs et pécheurs, ils veulent  « une structure nationale forte, pour avoir en face de l’état un interlocuteur crédible, capable de défendre leurs intérêts ».

Criant haut et fort « nous ne sommes pas considérés par les autorités », ils souhaitent désormais  se tenir « debout comme un seul homme » à l’occasion d’une assemblée générale nationale dont le bureau de Dakar est prêt à prendre en charge les frais d’organisation.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.