Émission Serigne Bi Thierno Moussa Sow livre les secrets des plantes

Le  gommier est  connu pour donner au linge et autres habits traditionnels, un aspect froufroutant et une couleur  éclatante, il aurait aussi des vertus médicinales multiples explique le guérisseur Moussa Sow, en pleine brousse.  Il  le rajoute même, dans ses recettes mystiques.   Les secrets de cet arbre mythique, appelé  en langue al poular «  Oulibi » qui existerait  en deux espèces qui se ressemblent et dont les fonctions médicales et mystiques sont différentes. 

Comme les individus qui s’identifient en races et  en ethnies, » l’oulibi » a l’écorce rougeâtre, imprime une couleur rougeâtre au contact de la peau. Cette coloration rouge brique est une indication pour concocter des ingrédients pour attirer la chance auprès de personnes à la peau clairâtre comme les mauritaniens,  les peulh etc., Généralement, il vit toujours au prés d’une termitière. Contrairement  à l’autre oulibi qui ne laisse aucune coloration au contact de la main.   Le baobab détient aussi des niches de secrets mystiques,  au sommet de  sa frondaison, des nids d’oiseaux recueillis après l’hivernage. Selon lui,, on peut y effectuer des travaux  pour aider ceux qui n’ont de chance en affaire, des maux de tête « mais prévient-il, à condition qu’ils ne touchent pas terre. » et faire parfois des offrandes aux esprits qui habitent ce lieu,  haut perché. En mot, en généralement  les plantes ont la faculté de guérir tous nos maux   soulignent Moussa, le guérisseur.

Depuis  les maladies corporelles, d’esprit et même aphrodisiaques et mystiques, les plantes et les écorces ont toujours pour les connaisseurs en la matière, un raccourci pour soulager l’humain.  



Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.