jeudi , septembre 20 2018
Accueil / Dernières nouvelles de Thiès / En direct de Thies: Présidentielle 2019 : « Si la victoire du président Macky Sall est assurée à Thiès, sa victoire au niveau du Sénégal sera assurée » dixit Babacar Pascal Dione

En direct de Thies: Présidentielle 2019 : « Si la victoire du président Macky Sall est assurée à Thiès, sa victoire au niveau du Sénégal sera assurée » dixit Babacar Pascal Dione

Au cours de la rencontre qui a porté sur les fonts baptismaux à Thiès le Collectif des associations et mouvements de soutien à Macky Sall (Cams), Babacar Pascal Dione n’a pas du tout été tendre avec les candidats qui vont s’opposer à Macky Sall à la présidentielle du 24 février 2019. Reconnaissant que Thiès a un enjeu politique stratégique, le Coordonnateur du mouvement de soutien « Dolil Macky » voudrait que « le premier combat politique soit le combat de Thiès ». Et de prédire : « Si la victoire du président Macky Sall est assurée à Thiès, sa victoire au niveau du Sénégal est assurée ». Pour lui, les hostilités sont ouvertes et Thiès sera au premier rang pour défendre le candidat Macky Sall. « C’est Thiès qui doit décocher les premières flèches qui doivent atteindre les adversaires du président Macky Sall. L’organisation que nos mettons en place aujourd’hui a justement pour but de décocher ces flèches pour affaiblir ceux qui luttent pour rabaisser notre candidat. Nous serons les premiers obstacles. Et pour ce faire, j’invite l’ensemble des associations, l’ensemble des mouvements qui, de façon libre, ont adhéré à ce collectif de se préparer à ce combat. Ça va être un combat épique. Ça va être un combat courageux ». Babacar Pascal Dione compte sur les responsables de l’Apr qu’il remercie pour le travail important abattu et la Coalition Benno Bokk Yaakaar. Il souhaite que l’unité qui leur a fait gagner les législatives soit reconduite à l’occasion de la prochaine présidentielle. Seulement, il a quelques craintes devant « les couacs, les incompréhensions et les coups bas ». A ce propos, il dénonce : « Certains responsables de mouvements font des mains et des pieds pour m’arracher des responsables ». Cela est incompréhensible, fulmine-t-il. C’est pourquoi, explique-t-il, il a préféré se retirer d’une première initiative « pour aller vers quelque chose de plus concret, de plus dynamique ». Car, rappelle-t-il « le président Macky Sall a besoin de voix. Moi, je tends la main à tout le monde ».

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…