Equitas organise un atelier de sensibilisation sur la prévention contre la torture à Thies

Equitas déploie des programmes et des formations régionales offrant une occasion unique pour les défenseurs, travailleurs et éducateurs en droits humains d’approfondir leur compréhension des droits humains et le rôle essentiel de l’éducation aux droits humains pour le changement social durable.

 Il a pour objectif une meilleure mise en œuvre des normes internationales des droits de l’homme et des lois nationales relatives à la prévention de la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, au sein de la Francophonie, en faveur d’un accès accru à la justice et d’un meilleur respect de l’État de droit.

A travers une approche participative, Equitas a organisé un atelier de sensibilisation qui a regroupé les acteurs tels que la police, la gendarmerie, les pompiers, les acteurs judiciaires, les gardes pénitenciers, les ASP, à travers des échanges fructueux, des messages pour sensibiliser contre la torture. Selon Mme Fatoumata Aw, Equitas compte bientôt organiser une randonnée pédestre dans les grandes artères de la ville de Thies toujours dans le cadre de la prévention de la torture.

L’Atelier de sensibilisation contre la torture organisée à Thiès par  EQUITAS semble avoir donné entière satisfaction.

En effet, selon Fréderic Diouf, coordonnateur de l’activité et Fatoumata Aw  qui a suivi pendant 2 semaines au Burkina Faso une formation sur l’éducation aux droits humains,  c’était l’occasion de faire un large partage des acquis et  une restitution à la base.

Pour régler ce douloureux problème qui se passe dans toutes les prisons du monde, une approche participative a été adoptée en mettant ensemble des gens venant d’horizons divers : société civile, police, administration pénitentiaire etc…

En prenant comme thème principal la prévention de la torture, l’objectif est d’arriver à ce qu’il n’y ait plus de mort en garde à vue ou en prison, par une prise de conscience et la prise en charge de la question par tous, même ceux qui sont accusés de tortionnaires qui ne doivent pas être   diabolisés mais sensibilisés.

 Pour mieux toucher la population d’ailleurs, une randonnée pédestre qui  partira  du Lycée Malick Sy est prévue dans 15 jours, même si Thiès ne présente pas pour cette question de cas particuliers.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.