Examen de la loi sur le parrainage: : « Nous attendrons ceux qui viendront nous envahir…nous ne sommes pas des peureux » dixit Moustapha Cissé Lô

C’est le discours tenu ce matin du 13 Avril à Thies, lors de la cérémonie d’installation de Cheikh Moustapha GUEYE, comme directeur du centre des œuvres sociales de l’université (Crous) de Thiès, sur invitation de son ami le Ministre  de l’enseignement Supérieur Mary Teuw Niane, le Président du Parlement de la CEDEAO Moustapha Cissé Lô a longtemps épilogué sur la question du parrainage. Ce discours a soulevé une salve d’applaudissements mêlée aux huées de l’auditoire lorsqu’il s’en est pris aux journalistes…

Moustapha Cissé Lô a dit: « Le député a le droit de regarder les projets de loi, de les amender, de les rejeter. Si nous avons organisé des élections à coût de milliard, le gouvernement élu pour 7 ans, qui doit répondre des aspirations et des attentes des populations a l’obligation s’il y a un dialogue, s’il y a des questions conflictuelles, de saisir l’assemblée nationale.

Sur la question du parrainage, nous prendrons nos responsabilités, nous serons là bas et nous attendrons ceux qui viendront nous envahir. Cette loi sur le parrainage sera examinée avec lucidité, sans parti pris.Nous sommes des sénégalais, nous ne sommes pas là pour applaudir chaque fois que le gouvernement nous saisit mais nous avons la responsabilité d’analyser ce qu’on nous donne pour l’intérêt du Sénégal. La loi sur les parrainages est une loi constitutionnelle du Sénégal, consensuelle et qui s’appliquait aux candidats indépendants et nous allons partir au delà…Des brebis galeuses qui n’ont aucune base politique, parce qu’ils ont des l’argent, ils se présentent ils n’ont pas 0.5 % et ils nous tympanisent ces gens , nous leur faisons face, nous ne sommes pas des peureux »:  prévient Moustapha Cissé Lô.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.