Fatoumata Diallo IEF de Sangalkam, Icône 2018: “une conscience professionnelle qui force l’admiration”

En recevant son diplôme d’honneur de la Nuit  des Icônes, l’inspectrice de l’Education et de la Formation, Fatoumata Diallo, toujours égale à elle-même, a remercié  du fond du cœur  Seye Latyr, l’initiateur de cette prestigieuse cérémonie, les autorités administratives, académiques, politiques et les notables que compte la ville.

Touchée par autant d’honneur à son endroit et malgré son départ,  Mme Dramé réaffirme son affection, son  appartenance pour la ville de Thiès dans un Sénégal ouvert au monde et qu’elle conservera cette  identité pour toujours.

Elle lance un appel à la communauté éducative  par ces mots empreints de solennité et de sagesse, «  à s’impliquer d’avantage pour une éducation de qualité ».

Anciennement  IEF de la commune de Thiès, Fatoumata Diallo est  affectée à la commune de Sangalkam, depuis prés de deux mois. Toutes les autorités administratives, municipales, académiques  ainsi que les notables et les populations avaient tenu à lui rendre un vibrant hommage avant cette séparation qui a , pour ainsi dire,  était très pénible pour tout le monde, en particulier  pour la communauté académique.

Mme Dramé née Fatoumata Diallo, outre  ses qualités humaines,  morales  et intellectuelles, était pétrie d’une conscience professionnelle  qui force l’admiration et le respect de ses supérieurs  et collaborateurs. Au cours de cette cérémonie  de départ, le  Préfet avait tenu  un discours  émouvant lors du départ de  cette grande  fonctionnaire de l’Etat  disant d’elle «  qu’elle est une collaboratrice qu’on veut toujours garder  prés de soi » pour son esprit d’initiatives  et son sens élevé du devoir.  «  Si cela ne tenait qu’à moi, je ne la laisserai jamais partir ! » a encore ajouté le Préfet de Thiès.



1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.