mardi , septembre 25 2018
Accueil / Nationales / FONCTION PUBLIQUE : Le recrutement de 4900 agents prévu en 2015

FONCTION PUBLIQUE : Le recrutement de 4900 agents prévu en 2015

[template id=”821″]

L’Administration devrait accueillir plus de 4900 nouveaux agents l’année prochaine. Le recrutement de ce personnel supplémentaire est prévu dans le budget 2015. Aussi, concernant la formation professionnelle, le gouvernement annonce un dédoublement de la Contribution forfaitaire à la charge de l’employeur.

Le projet de budget 2015 commence à dévoiler ses secrets. Alors que le ministre de l’Economie et des Finances va passer demain à l’Assemblée nationale pour l’examen de la Loi de finances de l’année prochaine, l’on découvre dans le document que le gouvernement prévoit de recruter précisément 4902 nouveaux agents dans l’Administration. Comme précédemment avec la dernière vague d’embauches, les 1000 postes à pouvoir concerneraient le personnel de santé et les 3000 seraient destinés aux forces de défense et de sécurité. Sans doute, il est prévu une incidence de ces recrutements sur le budget avec une hausse de 18,4 milliards FCfa, faisant passer les dépenses de personnel de 491,600 milliards FCfa à 510 milliards FCfa en 2015.

Ce recrutement reste pour l’instant discret, contrairement à l’année dernière où pour l’embauche de quelque 5600 nouveaux agents dans la Fonction publique sous la conduite de Mansour Sy avait défrayé la chronique. Certains jeunes demandeurs d’emplois, en provenance des régions, passaient même la nuit devant le building administratif. Ils avaient été finalement transférés au stade Iba Mar Diop pour recueillir leurs dossiers.

Avec 200 000 nouveaux demandeurs d’emplois par an sur le marché du travail, les annonces d’offres d’emplois sont bien évidemment scrutées et âprement disputées. La tâche serait peut être moins ardue si mes gouvernement maitrisait l’information sur le marché du travail et disposait d’une base de données sur les profils des chômeurs. La plateforme “Accueil emploi” lancée depuis 2011 pour fusionner les données de l’Agence nationale de l’emploi des jeunes et celles de la direction de l’Emploi est peu connue des demandeurs d’emplois.

La CFCE doublée

L’année prochaine, la Contribution forfaitaire à la charge de l’employeur (CFCE) devrait passer de 5% à 10%, annonce-t-on dans le budget. La CFCE est une charge supportée par les organismes qui paient des traitements et salaires, hormis l’Etat et des collectivités locales. Versée au Trésor public, elle est destinée à renforcer les ressources de la formation professionnelle. Le gouvernement prévoit également de mettre en place un fonds de financement de la formation professionnelle en 2015. L’augmentation de la CFCE est une vieille revendication des organisations syndicales qui vont sans doute pouvoir répondre aux exigences de la nécessaire actualisation des compétences des employés des entreprises. Mais  pour le patronat, cette augmentation va davantage alourdir les charges sociales, souvent évoquées parmi les freins à l’embauche.

Source : Le Temoin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…