Hélène Tine évoque le problème foncier à Thies: à Cayar, à Mbour 4 et le cas SOPRIM dans Diano bi

Sur le lotissement du domaine maritime public de Cayar, Hélène Tine soutient que si elle était à la place de Yankhoba Diattara et compagnie, elle aurait convoqué la session extraordinaire avant quiconque pour clarifier cette question. Pour Mbour 4, elle encourage les autorités à régulariser les occupations comme l’a demandé le président Macky Sall. A propos des démolitions sur le site de la Soprim, « je me suis déplacée sur place mais j’ai remarqué qu’il y a comme un tri dans les démolitions. Ensuite, des gens m’ont dit qu’ils n’ont reçu aucune sommation. D’autres m’ont dit que la Soprim était d’accord pour qu’ils achètent le terrain. Malheureusement, des maisons ont été détruites sans sommation, m’ont dit des victimes ». Pour Hélène Tine, c’est l’Etat qui doit intervenir sur la question foncière à Thiès : « La région de Thiès a des enjeux fonciers réels avec entre autres l’aéroport et l’autoroute Ila Touba et l’Etat doit anticiper sur les conflits qui peuvent en découler ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.