Hélène Tine se dit désolée par la situation de la Suneor

[template id=”481″]

Le député Hélène Tine a marqué sa désolation sur la situation de crise que traverse la Suneor depuis 2002, soulignant, dimanche à Diourbel, qu’on veut ”laisser mourir cet outil de production de sa belle mort”.

”Nous encourageons le gouvernement à aller vers la restructuration de cette industrie qui porte la filière arachidière. Nous ne pouvons pas parler d’émergence en laissant mourir les industries qui sont pourvoyeuses d’emplois et qui sont les leviers de l’économie locale”, a notamment dit Mme Hélène Tine, en marge de la célébration de la Journée mondiale de la jeunesse (JMJ).

Membre d’un collectif de députés impliqués dans le dossier de la Suneor, Mme Tine a indiqué que lundi, ”ils vont rencontrer le directeur général pour en savoir plus, après la rencontre avec les travailleurs”.

Présentée lors des JMJ par Mgr André Guèye comme ”le député du peuple”, Hélène Tine a dit qu’elle ‘‘prie, chaque jour, le bon Dieu de pouvoir rester sur ce chemin, d’être proche du peuple, d’être la voix des plus faibles et des plus démunis”.

source : Dakaractu.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.