Idrissa Gaye rend un vibrant hommage à son père et fait pleurer son frère Tafsir Abdourahmane Gaye

L’Hommage à Khalifa gaye a été un grand moment de retrouvailles certes, pour la famille, les amis et les disciples, mais c’est surtout la révélation de la valeur de l’homme qui subjugue !
Selon Idrissa gaye, la grandeur de l’homme doit se mesurer à l’aune de celle des gens qu’il a formés dont lui-même khalifa Gaye, Tafsir Gaye ou encore Baye Laye Gaye.
Tous érudits et dans tous les média, il est donc en train de survivre à travers ceux qui encore aujourd’hui, continuent de transmettre son savoir. La preuve qu’il était proche de Dieu, c’est lorsque trois jours avant sa mort, il l’a annoncée comme un vœu exaucé et recommandé que le jour « J », seule sa famille se charge de la récitation du coran en quatre groupes : le premier constitué par ses enfants (garçons), le deuxième par ses filles, le troisième par ses petits fils, et le quatrième par ses petites filles.
Son legs ? Le daara, le coran, les enseignements du Prophète Mohamed et les enseignements de El Hadji Malick !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.