Idrissa Seck explique ses absences du pays par des obligations internationales

[template id=”821″]

Le président du parti Rewmi, Idrissa Seck, a expliqué ses absences répétées du Sénégal par ”des obligations au plan internationales”, affirmant être ”totalement absorbé” une réflexion sur le développement. ”Des obligations au plan international qui me conduisent parfois à m’absenter” du pays, a-t-il dit, lundi à Touba, au terme d’un entretien avec le khalife général des mourides Serigne Sidy Moctar Mbacké et son porte-parole.
”Je suis totalement absorbé par une grande réflexion sur les questions de développement du Sénégal, de sa prospérité et de sa sécurité”, a-t-il précisé. Idrissa Seck a participé, le même jour, à la célébration du départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba. Au terme de son entretien avec le khalife, M. Seck a expliqué à la presse le sens de sa visite à Touba qui, selon lui, ”est une opportunité que Dieu lui offre chaque année pour répondre à l’appel de Khadimou Rassoul”.
”Je viens m’associer à la louange que Cheikh Ahmadou a adressée à son Seigneur pour les innombrables bienfaits dont il l’a gratifié”, a encore dit M. Seck. Interpellé sur l’actualité politique, il n’a pas voulu se prononcer. ”Je crois que le magal suffit amplement comme sujet. Je ne voudrais pas aborder d’autres questions par rapport à l’actualité. J’aurai d’autres occasions pour le faire”, a-t-il souligné.
source aps

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.