mercredi , septembre 19 2018
Accueil / Dépêches / IRAN NDAO , PRECHEUR

IRAN NDAO , PRECHEUR

[template id=”821″]

“Le jour du jugement dernier, l’homme sera condamné à réparer tous les préjudices causés par son acte à l’encontre de la femme”

“Le fuite de paternité est une trahison. Le jour du Jugement dernier, l’homme sera condamné à réparer tous les préjudices causés par son acte à l’encontre de la femme. L’homme a le devoir de s’occuper de la grossesse et de l’enfant qui doit naître. Ce pendant, une fille peut avoir plusieurs partenaires en même temps  et imputer la grossesse à l’homme de son choix. C’est aussi l’une des causes de la fuite de paternité, car les hommes ne sont pas dupes. Ils ne veulent pas accepter d’assumer une grossesse dont ils ne sont pas sûrs d’être l’auteur. En cas de doute sur la paternité, on peut attendre la naissance de l’enfant pour faire un test. Si les test sont concluants, l’homme devra rembourser l’intégralité de la prise en charge de la grossesse et de l’accouchement. Dans le cas contraire, c’est la femme qui sera sanctionnée”.

source l’OBS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…