Art et Culture à Thies: Jean Faye donne le nom de sa nouvelle galerie à Koromak FAYE

Le baptême de la nouvelle galerie KOROMACK FAYE de l’artiste plasticien, décorateur, musicien et collectionneur Pape Jean Faye, est marqué par la présence de nombreux acteurs culturels, qui ont tous fait sur lui des témoignages à la fois émouvants  et véridiques.

Cependant, c’était en même temps   l’occasion de procéder au lancement d’une œuvre littéraire illustrée par l’artiste  dont l’auteur est une femme allemande, Mame Seynabou Ndiaye. De son vrai nom Barbara KRIPANDORF, elle a été traduite en français et en wolof par l’écrivain Mamadou Lamine Sanokho, qui n’a qu’un seul regret : « la poésie ne se traduit pas», mais aussi selon M. Gueye (c’est lui qui parle allemand) en Diola, en Sérère, et en Poular.

Pour monsieur Doudou Lam, le manager de Pape Jean Faye, comme pour tous les autres invités, « l’extravagance de  l’artiste semble être un masque pour l’homme Jean Faye et cache sa générosité, son altruisme, sa disponibilité envers tous. »

Cela fait souvent de lui un incompris. Est-ce pour cette raison que « le maire Aliou Sow  (d’après ses dires) l’a expulsé de son atelier qu’il a occupé pendant six ans à coté de la gare routière au profit d’un autre? »

Ce qui est clair, c’est que malgré les 2 ans de chômage que cette situation a entrainé, l’artiste est reparti sur un nouvel élan, soutenu en cela par ses pairs musiciens, dont Mbaule Cissé du Super Cayor avec son orchestre, Mame Mor Anta Saly, Magg Dan qui a en même temps représenté le maire Talla Sylla dont il est conseiller culturel, le mécène éponyme de la nouvelle galerie Koromack Faye, capitaine Sy, ses parents et sa femme en particulier.

Selon Pape Jean Faye qui les remercie tous, avec une  mention spéciale à Seylatir,  son exemple est la preuve que le potentiel culturel de Thiès est énorme, mais aussi que la culture est le plus court chemin entre l’occident et l’Afrique, pour  ce que le poète Senghor appelait savamment « le dialogue des cultures ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.