samedi , octobre 20 2018
Accueil / A la une / “L’affaire Omar Watt boxé par un soldat français est une occasion d’alerte  sur nos relations actuelles avec la France” dixit Cheikh Bacar Diagne

“L’affaire Omar Watt boxé par un soldat français est une occasion d’alerte  sur nos relations actuelles avec la France” dixit Cheikh Bacar Diagne

RICHESSES ENERGETIQUES: LE FRANC JEU

L’affaire Omar Watt boxé par un soldat français est une occasion d’alerte  sur nos relations actuelles avec la France. Dans un monde globalisé où la Chine est en train de déstabiliser les anciennes puissances économiques tel que les USA, l’Union Européenne, il est temps pour nous de faire le point et évaluer intelligemment nos intérêts pour l’avenir.
Ancienne colonie française avec toutes les péripéties que l’on sait, notre pays voit toujours son futur arrimé à celui de la France. La dynamique de la géostratégie mondiale est telle que l’interdépendance entre les nations est devenue une réalité irréversible. Aussi, rester dans le camp de la France dans le cadre d’une Charte dialoguée afin de maximaliser tous les profits issus de l’exploitation du pétrole et du gaz est un enjeu majeur pour les autorités de la seconde alternance politique.. Une Nation avec laquelle nous sommes liés, depuis des siècles , par une histoire commune, une langue commune, une monnaie “commune” et des intérêts communs,doit être perçue comme notre partenaire stratégique le plus indiqué. En accordant le pardon aux autorités coloniales françaises qui l’avaient injustement jugé et condamné à l’exil aux îles infernales du Gabon, Cheikh Ahmadou Bamba nous a légués un bel exemple du compromis historique. Nul n’a  subi autant que lui les affres de l’impérialisme français, mais sa communauté a su tirer des profits dynamiques du cours nouveau des relations à son retour d’exil. Lui même n’a-t-il pas contribué à la libération de la France en fournissant un effort de guerre alors fort apprécié par le Gouverneur Van Vollohnoven. Son premier Khalif, Serigne Mouhamadou Moustapha a construit le tronçon ferroviaire Diourbel- Touba, entamé la construction de la grande Mosquée de Touba qui marque la territorialisation de la Sainteté de Serigne Touba et, par dessus tout, bâti les fondements d’une économie, d’une culture et d’une administration mourides pérennes.
Par cette période des stratégies de choc perfusées aux pays africains par des puissances qui s’ intéressent à ses richesses aguichantes, je lance un appel à notre Gouvernement ,afin que ses chefs évitent à notre pays le syndrome de la Centrafrique noyée dans des guerres civiles .
Sachons raison garder, et donnons à la France tous les outils institutionnels pour gérer au mieux de nos populations nos énormes richesses énergétiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…