Le collectif des taximen de Thiès est né !

C’est  au cours d’une assemblée générale élargie que tout ce que la ville compte comme chauffeurs de taxi, ont pris la décision de se regrouper  en un collectif, dirigé par un bureau jugé représentatif de toutes les sensibilités. 

Son président  Elhadji  Serigne Ndiaye  a  expliqué la motivation de cette décision, par la nécessité d’être un seul interlocuteur des autorités exécutives ou communales. , de parler d’une seule et même voix. D’autres parts, les chauffeurs de taxi  qui  disent verser  annuellement 40 voire 50 millions de FCFA  à titre de redevances, se plaignent de ne pas voir l’amélioration de leurs conditions de travail : beaucoup d’agressions sont déplorées  du fait  de l’obscurité dans les quartiers, des routes ensablées ou au goudron décapé.  Ils interpellent dans le même temps les autorités municipales pour la réduction du droit de stationnement  fixé à 4000 FCFA, jugé trop cher par rapport aux autres régions qui est de 3000 de FCFA. En tout état de cause, l’avènement  ce collectif est jugé salutaire, avec les opportunités qu’offrent  l’aéroport  Aibd et l’autoroute Illa Touba…



Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.