Le CORPS de Jamal Khashoggi aurait été dissout dans de L’ACIDE

Les meurtriers du journaliste saoudien Jamal Khashoggi auraient dissout à l’acide son corps prétendument démembré, selon un haut fonctionnaire turc, sous couvert d’anonymat, auquel se réfère The Washington PostLe corps de Jamal Khashoggi, d’abord démembré d’après le procureur général d’Istanbul en charge de l’enquête, aurait été par la suite dissout à l’acide soit dans le consulat d’Arabie saoudite, soit dans la résidence du consul général saoudien située à proximité, écrit The Washington Post citant un haut fonctionnaire turc sous couvert d’anonymat.

D’après ce haut fonctionnaire, des preuves biologiques découvertes dans le jardin du consulat ont confirmé la théorie selon laquelle l’on se serait débarrassé du corps du journaliste près du lieu où il a été tué et démembré. «Le corps de Khashoggi n’a pas eu besoin d’être enterré», a souligné le haut fonctionnaire. Riyad a fini par reconnaître la mort du journaliste, disparu le 2 octobre au consulat saoudien à Istanbul. Les autorités saoudiennes assurent que Jamal Khashoggi a été tué dans une rixe et démentent avoir ordonné qu’il soit assassiné.Les enquêteurs n’ont toujours pas retrouvé le corps du journaliste, qui s’était exilé l’an passé aux États-Unis et publiait régulièrement dans The Washington Post des tribunes critiques envers l’héritier du trône saoudien, le prince Mohammed ben Salmane Al Saoud. Le 31 octobre, le magistrat turc a annoncé que dès son arrivée au consulat saoudien à Istanbul,Jamal Khashoggi  a été tué par strangulation, son corps a par la suite été démembré. Il a souligné le caractère «prémédité» de ce meurtre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.