lundi , juillet 23 2018
Accueil / Contributions / Le l’érotique dans le parler jeune (Noy moyto sa nône, Kone yess, Namemouma Dara, Xalé    féroce, Yakko téré nékh, mane rék ci xalé…)

Le l’érotique dans le parler jeune (Noy moyto sa nône, Kone yess, Namemouma Dara, Xalé    féroce, Yakko téré nékh, mane rék ci xalé…)

Esther Johnson assène cette vérité dans cette belle formule : «  Encourager la jeunesse à s’instruire et à se cultiver, c’est bâtir une société meilleure. »   Seulement  force est de constater que nos jours la  jeunesse sénégalaise est  loin du  chemin : du « savoir-faire » et du « savoir exister »

En effet, les mutations qu’ont connu la société ont impacté de façon totalement négative sur les cadres  de socialisation tels que la famille, l’école, la communauté. Les valeurs communautaires qui préparaient les jeunes à une meilleure socialisation sont en totale déshérence.

Les résultats de  ces disfonctionnements  ont des répercussions   sur la jeunesse avec tout ce que cela charrie comme  perte de valeur. Les  discours colorés de sexualité foisonnent dans leur langage. Pour s’en convaincre, il suffit de se brancher dans cette locomotive sans destination qu’est l’ « internet » au  travers  de ces réseaux sociaux.

Ainsi,  pour M.F Hirigoyen « le langage est perverti. Chaque mot cache un malentendu qui se retrouve contre la victime désigné ». En ce sens, nous sommes de plus en plus servis de certains termes à connotation sexuelle : Noymoto sa none, kone yess, yako téré nékh, mane rék ci xalé…

Ces dernières années avec l’accès facile et non encadré aux  réseaux sociaux, les jeunes plus particulièrement les adolescents ont tendance à échanger avec des inconnus en utilisant des conversations à caractère érotique.

Les générations récentes et actuelles d’adolescents font un usage quasi permanent d’expressions à connotation sexuelle, que ce soit entre camarades, garçons et filles, mais aussi en famille, avec les frères et les sœurs, et même parfois avec leurs parents ou d’autres adultes de leur environnement social. Ils reprennent certaines thématiques lancées par  certains  porteurs de voix (artistes, animateurs de radio ou Télé…) .Ces concepts chargés et minés de connotation perverse en disent  long sur le mental de nos jeunes.

Tout cela amène la dame Nogaye Mboup à s’interroger  par rapport à certaines terminologies utilisées par des jeunes en pleine crise d’adolescence, genre : « yakko Térré nékh, Yay bagne, Ci boulay nékh ». Pour cette dernière, ces vocables étaient utilisés pour pimenter la vie du  couple et leur utilisation se faisait en toute intimité.

Selon Francis Moreau la dimension érotique ou pornographique du langage des adolescents doit donc être entendue comme une appropriation  provisoire du sexuel, « libéré » autour d’eux et en eux, destinée à nourrir un travail intérieur de transformation et d’affirmation d’identité, de désirs et d’angoisses.

Force est de constater que ce langage nouveau  gagne de façon très considérable du terrain. Mamichou taxée de fille facile par ces pairs, se remarque de par son look et  son langage typiquement grossier. Elle a tendance à échanger dans un langage un peu ordurier. Sa  personnalité fait d’elle en quelque sorte une marginale dans le quartier .Et beaucoup de  parents interdisent à leur progéniture de la fréquenter.

Je termine par ces mots signés Mélanie TRUMP : « C’est notre responsabilité d’adulte de rappeler aux enfants que, de vive voix ou en ligne, ils doivent choisir leur mots avec soin et parler avec respect et compassion ».

                                                                         Ngounda Diallo

                                       Travailleur social, Spécialisé à la protection de l’enfant Email : ngoundadiallo@gmail.com _Tel : 77 576 74 67

A PROPOS DE seyelatyr

Seyelatyr Fondateur et Administrateur de Thiesinfo Tel 775312579 EMAIL: redaction@thiesinfo.com Thiesinfo Thiestv

Voir aussi

CONTRIBUTION Programme d’assainissement des cités et villes religieuses : priorité ou urgence ?

Partagez sur Whatshapp Depuis quelques années, le gouvernement du Sénégal  a entrepris un vaste programme …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…