samedi , octobre 20 2018
Accueil / Internationale / LE MINISTRE SAOUDIEN DU PÉTROLE : ‘L’OPEP ne réduira pas sa production de pétrole, même si les cours tombent à 20 dollars le baril’

LE MINISTRE SAOUDIEN DU PÉTROLE : ‘L’OPEP ne réduira pas sa production de pétrole, même si les cours tombent à 20 dollars le baril’

[template id=”821″]

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) ne reviendra pas sur son refus d’abaisser le niveau de la production de pétrole, même si les cours du pétrole tombent à 20 dollars le baril, et il est injuste de s’attendre à ce que le groupe réduise sa production alors que les non-membres ne feront pas de même, a indiqué Ali al-Naimi, ministre du Pétrole et des Ressources minérales de l’Arabie Saoudite, au cors d’une interview accordée au magazine Middle East Economic Survey (MEES).  « Même s’il descend à 20 dollars le baril, 40 dollars, 50 dollars ou 60 dollars, ce n’est pas ça qui compte », a-t-il dit.

Le ministre saoudien du Pétrole défendait ainsi la position de l’OPEP de maintenir la production à 30 millions de barils par jour. L’Arabie saoudite elle-même a une production journalière de 9,6 millions de barils. Depuis le milieu de la dernière décennie, la production quotidienne de l’industrie pétrolière américaine a augmenté de plus de 40%, mais les coûts d’extraction aux États-Unis sont 3 à 4 fois plus élevés que ceux des exploitants du Moyen-Orient. Al-Naimi a expliqué que s’attendre à ce que son pays réduise sa production au point de perdre ses marchés au bénéfice d’autres grands producteurs hors de l’OPEP était une « logique tordue »: « Serait-il logique que les producteurs les plus efficaces réduisent leurs activités, alors que les producteurs moins efficaces continuent de produire au même rythme ? », a-t-il demandé, faisant allusion aux producteurs de pétrole de schiste américains.

« Si je réduis la production de l’Arabie Saoudite, qu’arrivera-t-il à notre part de marché ? Le cours va grimper et les Russes, les Brésiliens et les producteurs de pétrole de schiste américains prendront notre part de marché ». Il a précisé qu’il était « injuste » de demander à l’OPEP de réduire sa production, alors que les membres de l’organisation ne pompaient pas la plus grande partie du pétrole mondial : « Nous produisons moins de 40% de la production mondiale. Nous sommes les producteurs les plus efficaces. Il est inconcevable de réduire notre production après les analyses que nous avons menées ». Al-Naimi a également dit qu’il savait que les cours du pétrole allaient s’effondrer « parce que c’est le métier des investisseurs et des spéculateurs de faire monter et descendre les cours pour gagner de l’argent ». Mais il a rappelé que l’Arabie Saoudite et les autres pays du Golfe pouvaient tenir malgré des cours plus faibles grâce à leurs coûts de production de l’ordre de 4 à 5 dollars par baril. « Les autres nations souffriront beaucoup avant que nous ne ressentions la moindre peine », a-t-il ajouté.

 

Source : express.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…