mercredi , octobre 17 2018
Accueil / A la une / Le Préfet de Thiès sur l’insécurité dans le Département.

Le Préfet de Thiès sur l’insécurité dans le Département.

 

<<Que les chefs religieux s’abstiennent d’intervenir pour faire libérer des interpellés>>

C’est une véritable croisade contre l’insécurité à Thiès que le Préfet du département, Mamadou Omar Baldé, a lancé hier au terme d’une rencontre qui a regroupé tous les acteurs. Des mesures concrètes ont été prises pour lutter contre le fléau et le Préfet n’a pas manqué d’avertir : <<il faut que les chefs religieux s’abstiennent d’intervenir pour faire libérer des interpellés.>>

Depuis quelques mois, une grande insécurité règne dans le département de Thiès. C’est en tout cas le constat fait hier, lors d’une réunion consacré à la question et convoqué par le Préfet Mamadou Omar Baldé. En effet, il ne se passe plus un jour sans que des cas d’agressions, de cambriolages de pharmacies ou de boutiques ne soient notés. C’est la raison pour laquelle, déclare le Préfet, tous les acteurs ont été réunis pour  apporter une réponse départementale à ce défi sécuritaire.Selon lui, c’est une question qui interpelle tout le monde et il s’agit de mettre en œuvre une approche de communautaire dont les 50% sont attendus des jeunes, 15%  des délégués de quartiers,15% des maires et 20% du reste de la population. Il a tenu cependant à lancer : << il faut que les chefs religieux s’abstiennent d’intervenir pour faire libéré des interpellé, surtout s’ils sont mêlées à des actes de banditisme>>. Selon lui, il faut bannir ce genre d’interférence qui peut donner l’impression d’une impunité. Avant d’égrener le chapelet  de décisions arrêtées au terme de la rencontre, il a affirmé que la situation d’insécurité va changer avec des mesures perceptibles sur le terrains dés les prochaines heures. Parmi ces mesures, il note  l’intensification des patrouilles dans tout le périmètre départemental, le relèvement de la vigilance au niveau des bars et une descente systématique dans les <<clandos >>, dans la perspective de prendre les mesures administrative de fermeture sur la base de rapports de la police. Dans le cadre du renforcement de ces patrouilles, le Préfet a demandé aux communes de la ville de Thies la mise à la disposition de sécurité d’un véhicule par collectivité locale et deux par le conseil départemental pour appuyer la logistique et permettrait ainsi d’amplifier ce volet de la riposte. Dans le même sillage, un appel a été lancé aux 16 maires du département à faire de l’appui  des forces de sécurité en carburant une véritable priorité. Il leur  des efforts supplémentaire pour prendre en charge l’éclairage public, qui joue également un rôle important dans le combat contre l’insécurité. Un contrôle sera également exercé sur les conducteurs de motos << Jakarta >> pour traquer les bandits qui ont infiltré ce secteur, sans empêcher les honnêtes conducteurs d’exercer leur activité.

UN COMITE DE VIGILANCE CITOYENNE DANS CHAQUE QUARTIER.

Dans les mesures arrêtées le Préfet a également insistées , le Préfet a également insisté sur la mise en place rapide de brigades de vigilance citoyenne au niveau de chaque quartier et de chaque village. Il a d’ailleurs instruit les sous- préfet de tenir rapidement des rencontre dans leurs circonscriptions administratives respectives avec les maires, les délégués de quartier, les associations e jeunes, etc. Pour discuter des modalités de mise en place de ces structures qui, a l’en croire, constituent un aspect important de lutter contre ce fléau. Pour le Préfet, l’autre aspect important c’est qu’on n’a besoin d’un expert pour comprendre que si ces bandits ont élu domicile dans la cité, c’est parce qu’ils bénéficient de complicités à l’intérieur. Selon lui, ces complices sont purement et simplement des pères et mères de famille qui sont de mauvaise citoyens. A ce sujet, déclare Mamadou Omar Baldé, les populations elles-mêmes peuvent et doivent prendre en charge cette question qui les interpelle au plus haut point, en dénonçant discrètement à la police ou à la gendarmerie les bandits. Il précise que l’anonymat est garanti.

source: l’AS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…