Le président disparu d’INTERPOL se trouverait en Chine où il serait visé par une ENQUÊTE

Le président d’Interpol Meng Hongwei disparu après s’être rendu la semaine dernière en Chine se trouve toujours dans ce pays où il est fait l’objet d’une enquête, rapporte le journal South China Morning Post citant une source proche du dossier. «Des agents des autorités disciplinaires ont emmené l’officiel de 64 ans pour interrogatoire juste après son arrivée en Chine de France», affirme le journal sans fournir plus de détail. Sur son compte Twitter, Interpola indiqué être au courant des rapports des médias tout en soulignant que ce sujet relevait de la compétence des autorités chinoises et françaises.

Précédemment, une enquête a été ouverte en France concernant la disparition inquiétante de M.Meng. Selon des sources policières, ce dernier n’a plus donné signe de vie depuis son départ de France pour la Chine le 29 septembre. Meng Hongwei a été élu fin 2016 pour quatre ans à la tête de l’organisation qui compte aujourd’hui 192 pays et permet aux polices de ses Etats membres de partager des informations.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.