Le Qatar annonce qu’il va QUITTER l’Opep

Le Qatar va quitter l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) en janvier prochain, a annoncé ce lundi matin le ministre qatari de l’Énergie. «Le Qatar en tant que membre de l’Opep a décidé de s’en retirer avec effet en janvier 2019», a déclaré Saad Al-Kaabi, lors d’une conférence de presse à Doha, ajoutant que l’organisation en avait été informée lundi matin.

Le Qatar continuera à produire du pétrole, mais se concentrera sur la production de gaz. L’émirat du Golfe est le premier exportateur mondial de gaz naturel liquéfié. «Nous n’avons pas beaucoup de potentiel dans le pétrole, nous sommes très réalistes. Notre potentiel, c’est le gaz», a souligné M. Kaabi.

L’Opep a été créée à Bagdad, en 1960, à l’initiative principale du Venezuela. Outre ce pays, les membres fondateurs sont l’Arabie Saoudite, l’Irak, l’Iran et le Koweït. Par la suite, les cinq (5) membres fondateurs ont été rejoints par huit (8) autres pays: le Qatar (en 1961), l’Indonésie et la Libye (1962), les Émirats arabes unis (1967), l’Algérie (1969), le Nigeria (1971), et l’Angola (2007). L’Équateur (1973) et le Gabon (1975) se sont retirés respectivement en 1992 et 1994, mais le premier a réintégré l’organisation en 2007.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.