Le Stade Lat Dior de Thiès, quel avenir ?

Le Stade Lat Dior de Thiès vient d’abriter le match Sénégal/ Madagascar, qui s’est terminé par une victoire des lions 2 buts à 0, à la satisfaction générale.

Satisfaction du peuple, en particulier des supporters passionnés du ballon rond, de l’entraineur, des joueurs, de la fédération et des autorités locales  organisatrices de l’évènement.

Aucun problème de sécurité, d’hygiène, d’électricité n’ayant été signalé, il importe maintenant de pérenniser cet état par l’entretien de la pelouse, des toilettes, des gradins etc.…mais  aussi et surtout d’en faire profiter les thiessois, pour améliorer les performances de nos jeunes joueurs.

On a remarqué que  Thiès, qui a donné de grands joueurs comme Bouba Diakhao, vu naître de grands clubs comme le Rail, le COT etc., n’est plus que l’ombre d’elle-même.

C’est que le grand problème de l’africain, du sénégalais en particulier, c’est d’avoir une vision prospective, d’avoir un projet de vie et de société qui n’exclut aucun domaine, en particulier le sport, de savoir planifier, entretenir, et organiser.

 Certains clubs européens de foot ont un budget de fonctionnement supérieur à ceux de beaucoup d’états africains.

Ce qu’il faut maintenant, c’est réfléchir tous ensemble sur le meilleur usage que l’on peut faire du Stade Lat Dior rénové. Doit-il être réservé à des rencontres internationales ? Comment peut-il profiter aux équipes locales de football et tous les sports?

Doit-on y organiser des concerts et combats de lutte ?

Le Stade Lat Dior de Thiès est un bien commun, nous sommes tous concernés !

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.