Le système de missiles PATRIOT était l’unique à pouvoir CONCURRENCER le S-300

L’unique système de défense antiaérienne qui pourrait être comparé au S-300 russe est le système américain Patriot, selon l’ex-directeur général du fabricant russe de moyens de défense antiaérienne Almaz-Anteï, Igor Ashurbeyli qui affirme que les performances du système américain seraient impossibles sans des «emprunts» aux technologies du S-300. «Cela parce qu’à l’époque où nous avons développé le S-400, les Américains n’ont pas perdu leur temps, ont légèrement chouravé des technologies du S-300 et ont amélioré le Patriot », a-t-il signalé, cité par le journaliste du Komsomolskaïa Pravda avant la publication de l’interview sur la chaîne de télévision Zvezda.  M.Ashurbeyli a ajouté que les systèmes russes S-400 et S-500 n’avaient, quant à eux, pas de concurrents étrangers.

Il a également fait savoir que les S-300 en Syrie pouvaient contrôler l’espace aérien dans un rayon de 150 à 200 km en fonction du missile utilisé. Si les S-300 avaient été livrés à la Syrie en 2013, les F-16 israéliens n’auraient pas eu la possibilité de s’approcher et d’effectuer leur raid pendant lequel l’Il-20 russe a été abattu.Pour rappel, auparavant le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou avait annoncé la fin de la livraison de batteries de défense antiaériennes S-300 à l’armée syrienne. La décision de remettre ces systèmes à Damas a été prise après la destruction d’un Iliouchine Il-20 de l’armée russe par la défense antiaérienne syrienne au cours d’un raid de l’aviation israélienne. Moscou a accusé les forces aériennes de l’État hébreu d’avoir provoqué le tir ayant touché l’appareil russe.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.