jeudi , août 16 2018
Accueil / A la une / “L’enfant hors mariage peut bel et bien hériter, si…” dixit Professeur Ibrahima Faye

“L’enfant hors mariage peut bel et bien hériter, si…” dixit Professeur Ibrahima Faye

Plus connu dans le milieu mouride, où il est né a grandi, le professeur et islamologue Ibrahima Faye se prononce aujourd’hui sans détours pour Thiès Info sur des questions comme l’héritage, l’imamat, et ce que pense l’islam des enfants dits « naturels ».

Question très complexe, il nous informe que l’héritage comporte 1800 articles selon les œuvres des spécialistes. Mais pour mieux nous faire comprendre, il nous dit que dans le fond, il s’agit simplement de l’organisation de la restitution juste et équitable des biens à leurs ayants droits.

Cela commence par s’occuper du mort, l’enterrer selon l’islam, suivre ses recommandations s’il y en a, payer ses dettes avant d’en arriver au partage, en arabe « al mirass ».

Pour les enfants dits « naturels », il faut reconnaitre que selon les traditions les plus connus, ils ne peuvent prétendre à aucune part. Cependant, selon d’autres, quand il y a accord sur le père désigné par la mère, qui accepte avant la naissance de l’enfant, sans discussion ou contestation d’autrui, l’enfant à un père et peut hériter.

Peut-il être Imam ? Là encore, les avis sont partagés mais selon l’islamologue Ibrahima Faye, il faut se référer à l’interprétation de sa convenance. En effet, ce qui est constant c’est que Dieu est le Seul Juge et en Islam, des différences d’interprétation relèvent de la clémence divine. Considérant alors que personne ne peut « payer » à la place d’un autre une faute qu’il n’a pas commise, il faut respecter les différentes positions et laisser à Dieu le soin de juger.

Quelqu’un qui a toutes les qualités requises pour diriger une prière, s’il n’est pas contesté, peut bien le faire, peu importe sa naissance.

Si l’islam est contre le mariage forcé, il ne se focalise pas sur l’âge. Il condamne foncièrement et fermement les actes incestueux, qui relèvent de l’animalité plus que de l’humain.

Ce qui est indispensable selon le Ibrahima Faye, c’est de privilégier la recherche de connaissances, savoir se recycler et retenir qu’en définitive , l’objectif est de mettre les gens en harmonie avec la société. De là l’importance de la discrétion, de la capacité de garder les secrets qui pourraient provoquer des « tremblements de terre », entrainer la mort ou diviser des familles.

En conclusion, il recommande d’être humble à l’image de Serigne Touba, El Hadji Malick, Mame Bou Kounta etc., d’accepter et d’écouter les autres qui ne pensent pas comme nous, mais ne pas s’approprier le savoir qui n’est l’apanage de personne.

A PROPOS DE seyelatyr

Seyelatyr Fondateur et Administrateur de Thiesinfo Tel 775312579 EMAIL: redaction@thiesinfo.com Thiesinfo Thiestv

Voir aussi

Reprise des activités de production à la NSTS. Les containers continuent d’arriver

Partagez sur Whatshapp En vue de la reprise des activités de production à l’usine de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…