L’EPT ENTAME LA CONSTRUCTION ET LA RÉHABILITATION DE SES INFRASTRUCTURES ET ÉQUIPEMENTS

Le directeur de l’Ecole polytechnique de Thiès (EPT), Dr Bamba Diaw, a relevé mardi que son établissement a entamé un important programme de construction et de réhabilitation d’infrastructures et d’équipements, dans le cadre du relèvement de son plateau technique.

Depuis 2013, a-t-il relevé, un plan stratégique de développement et d’efficacité interne a été mis en place pour la construction d’un campus d’une capacité de 200 lits, d’un bloc administratif et pédagogique, ainsi que d’un laboratoire.

Ce plan a aussi trait à l’équipement informatique et au renforcement du capital humain, avec le recrutement de 17 enseignants et d’un personnel administratif.

Bamba Diaw s’adressait à la presse, à l’issue d’une visite des chantiers de construction de l’EPT.

Il a en outre dit que, dans le cadre de la diversification des filières, son établissement dispose d’un département génie informatique, d’une filière aéronautique, d’une filière énergies renouvelables, compte non tenu du développement de la recherche et de la créativité au sein de l’EPT.

Selon lui, des projets d’innovations technologiques sont également mis en œuvre par le département industriel, en partenariat avec des structures comme l’Unité de coordination de la gestion des déchets solides (UCG) et le Programme d’aménagement et de développement économique des Niayes (PADEN).

Il a également cité un partenariat permettant la réalisation de machines pour la cuisson, de batteuses d’arachides, de séchoirs solaires, ainsi que d’incubateurs de déchets, etc.

Le Pr Diaw a aussi souligné que l’EPT s’est également engagée dans les énergies renouvelable, avec la construction d’éoliennes, de biodigesteurs pour la production de biogaz et la production de fertilisants destinés au maraîchage.

Il ajoute que son école ambitionne d’ici 2020, de former 20.000 étudiants, un objectif qui entre dans le cadre du volet ressources humaines du Plan sénégalais émergent (PSE), initié par le chef l’Etat.

Bamba Diaw a par ailleurs indiqué que l’EPT n’a pas besoin d’être militarisée pour arriver à des résultats.
aps

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.