Les BOÎTES noires montrent des «SIMILARITÉS» entre les CRASHS en Éthiopie et en Indonésie

L’analyse des boîtes noires du Boeing 737 Max 8 d’Ethiopian Airlines a fait état de «similarités claires» avec le crash d’un appareil du même type appartenant à la compagnie indonésienne Lion Air qui s’est produit en octobre dernier, a annoncé la ministre éthiopienne des Transports, Dagmawit Moges, lors d’une conférence de presse.

«Lors de l’enquête sur l’enregistreur des paramètres, des similarités claires ont été notées entre le vol 302 d’Ethiopian Airlines et le vol 610 de Lion Air», a-t-elle notamment souligné. Interrogée à plusieurs reprises par des journalistes, elle n’a toutefois pas précisé de quelles similarités il s’agissait. Par contre, la ministre a précisé que le rapport préliminaire sur les causes du crash en Éthiopie serait publié dans 30 jours.

Le 10 mars, un Boeing 737 Max 8 de la compagnie aérienne
Ethiopian Airlines , avec à son bord 157 personnes, s’est écrasé au sud-est d’Addis-Abeba sans laisser de survivants. En octobre dernier, un Boeing 737 Max 8 de la compagnie indonésienne Lion Air s’était abîmé en mer de Java, tuant 189 personnes.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.