“Les Sénégalais sont devenus étrangers dans leur propre économie ” a déclaré Malick Gackou à Thies

“Les Sénégalais sont devenus étrangers dans leur propre économie. Dès mon investiture je vais changer ce paradigme” a déclaré Malick Gackou à Thies

Ville-carrefour, Thiès l’était déjà. Sont-ce les nombreuses candidatures qui y amènent les leaders, sa position géographique ou ses différents rôles historiques joués dans tous les évènements politiques ayant marqué la nation ?

En tous les cas, Malick Gakou y est venu pour marcher et délivrer son message dans le cadre d’une tournée nationale.

Candidat à la prochaine élection présidentielle, il accuse Macky Sall d’avoir « vendu le pays aux étrangers» qui ont tout entre leurs mains : le commerce, l’industrie, les banques, avec la France qui détient partout plus de 90% des intérêts à cause du PSE.

Il est venu donc soutenir les commerçants et proposer le patriotisme économique et la préférence nationale pour remettre le Sénégal aux sénégalais s’il est élu le 24 février 2019.

Avec Le GRAND PARTI, il compte fabriquer des « champions nationaux », créer une croissance inclusive, le progrès économique et social avec une fiscalité plus souple.

Se fonder sur le génie national pour se développer ne signifie pas cependant pour Malick Gakou se replier sur soi.

Se basant sur son plan alternatif SOUXLI SENEGAL, il se dit le candidat de l’espoir aux mains propres et l’antidote de Macky Sall qui n’a pas tenu ses promesses.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.