L’Inde achète des S-400 en ROUBLES

L’un des plus importants importateurs d’armes russes, l’Inde, s’acquittera des systèmes de DCA russes en roubles. Une annonce qui s’inscrit dans l’intention de la Russie de minimiser le rôle du dollar dans les échanges avec ses partenaires.Le contra t pour la livraison de systèmes antiaériens russes S-400 en Inde a été conclu en roubles, a fait savoir ce mercredi le vice-Premier ministre russe Iouri Borissov. Cette annonce vient confirmer l’intention de la Russie de passer aux paiements en devises nationales, dont le rouble, le yuan, la roupie et le dirham dans le commerce des armements avec ses partenaires, ce qu’annonçait en août le président de l’agence russe Rosoboronexport Alexandre Mikheev.

En octobre, Vladimir Poutine et le Premier ministre indien Narendra Modi ont signé un contrat de 5,4 milliards de dollars prévoyant la livraison de cinq (5) régiments de S-400 Triumph à l’Inde. Les négociations pour l’achat de ces systèmes antiaériens russes étaient en cours depuis de nombreux mois, en dépit des menaces de sanctions américaines en cas de conclusion d’un accord. Donald Trump avait déclaré le 10 octobre que l’Inde allait «bientôt connaître» sa réponse à la signature de ce contrat. L’Inde deviendra ainsi le troisième importateur de S-400 russes, après la Chine et la TurquieMoscou et New Delhi sont d’importants partenaires dans le domaine militaire et technique. Plus de 70% de l’armement, du matériel militaire au service de l’armée indienne est de fabrication russe ou soviétique. La Russie livre annuellement pour plusieurs milliards de dollars d’armes à New Delhi.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.