mardi , octobre 16 2018
Accueil / Mbour / MBOUR : ANNIVERSAIRE DU MARTYR MAMADOU DIOP : Don de SANG et investissement humain au menu

MBOUR : ANNIVERSAIRE DU MARTYR MAMADOU DIOP : Don de SANG et investissement humain au menu

[template id=”821″]
La ville de Mbour, à l’unisson, a rendu, le samedi 31 janvier, un  hommage au martyr Mamadou Diop, décédé des suites des manifestations préélectorales de la présidentielle 2012. Au menu des activités commémoratives, une lecture du coran, une journée de don de sang et un investissement humain avec le concours de la municipalité de Mbour
La classe politique locale et une délégation de l’équipe municipale de Mbour ont fait des déclarations élogieuses et magnifié le sacrifice de Mamadou Diop, ce martyr pour la démocratie. Elles ont chargé le Parti démocratique sénégalais (Pds), occupant la Place de l’Obélisque qualifiant son attitude de «retour sur le lieu du crime», selon Cira Ndiaye, député et responsable de l’Alliance pour la république (Apr) à Mbour.
Pour marquer la journée, les lycéens et collégiens de la ville ont décrété, ce samedi, une «journée noire» pour l’empreinte du sacrifice de Mamadou Diop. Au centre des activités menées en sa mémoire, figurent un don de sang et un investissement humain, l’élimination des ordures d’une décharge sauvage. Les travaux ont démarré dans la matinée par une lecture de Coran. Le social était aussi au rendez-vous.De nombreuses déclarations ont été faites à l’occasion.
Selon Babacar Guèye, le 3ème adjoint au maire de Mbour, le martyr Mamadou Diop est à méditer car il reste un symbole pour son pays, sa ville et sa jeunesse. Pour lui, son sacrifice n’est pas vain car son image est plus que présente chez ses camarades et connaissances qui le magnifient et le gardent en eux tous les jours. A en croire, l’adjoint au maire de Mbour, le martyr est un modèle de lutte pour la consolidation de la démocratie. Cet engagement est fait au prix de sa vie. D’ailleur, renseigne-t-il, sur la place Mamadou Diop, le rond-point à l’entrée de l’avenue Demba Diop, l’autorité municipale attend la fin des travaux de l’Ageroute sur la nationale n°1 pour y ériger, une stèle et autres inscriptions dignes de ce nom.
Pour le Docteur Amadou Tidiane Diba, les agitations libérales ne peuvent nullement entacher les activités à la mémoire du martyr Mamadou Diop. A son avis, revenir sur les lieux, pour les libéraux, a une grande signification car ceux qui portent la responsabilité  de sa mort ne peuvent donner des leçons à qui que ce soit. L’honorable député Cira Ndiaye, très remontée avance: «au Sénégal, le ridicule ne tue. Comment les libéraux peuvent-ils occuper la Place de l’Obélisque où Mamadou Diop est tombé?» Elle conclut par dire: «l’assassin revient toujours sur les lieux du crime».
Source : sudonline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…