MBOUR – ECONOMIE – MEDIA : L’accès des journalistes à l’information ECONOMIQUE devient une réalité (journaliste)

[template id=”821″]

 

L’accès à l’information économique ”devient de plus en plus une réalité au Sénégal”, a indiqué, dimanche, Alioune Kane Ndiaye, président du Collectif des journalistes économiques du Sénégal (COJES). ‘’Nous ne pouvons pas dire que les journalistes économiques n’ont pas accès à l’information économique, parce qu’au ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, tout est mis en place pour mettre aux journalistes d’accéder à l’information’’, a-t-il reconnu.

M. Ndiaye s’exprimait à Saly (Mbour), à l’occasion de la cérémonie de clôture d’un atelier de partage sur le système de gestion des finances publiques au Sénégal, à l’initiative du COJES. ‘’Nous avons des projets d’organiser d’autres rencontres de ce genre pour renforcer les capacités de nos membres mais aussi nos confrères des autres régions du pays. D’ailleurs, au mois d’avril prochain, nous allons organiser des matinées pour partager sur des questions d’ordre économique’’, a annoncé Ndiaye.

Selon lui, c’est pour permettre aux journalistes de pouvoir comprendre les enjeux et autres questions économiques que le COEJS initie ces genres d’atelier. ‘’Dans le traitement des informations économiques, des efforts sont en train d’être faits et l’information économique et devenue plus présente et plus compréhensible. Et c’est une excellente chose’’, s’est réjoui le président du COJES, par ailleurs journaliste au magazine Nouvel Horizon.

Il a, en outre, signalé la publication récente du premier numéro des ‘’Cahiers du COJES’’, soulignant que ce journal est ‘’le condensé des activités réalisées’’ par cette organisation des journalistes, en 2014, dans le cadre du Programme d’appui au réformes des finances publiques (PARFP). ‘’Dans notre programme de travail 2015, nous allons réaliser une deuxième édition, pour laisser des traces de ce que nous avons fait durant ces deux années par rapport à ce programme’’, a expliqué Alioune Kane Ndiaye. ‘’Si nous avons d’autres partenaires dans d’autres secteurs, comme par exemple, le tourisme, l’agriculture, etc., si nous menons des activités dans ce sens, nous pouvons éditer des cahiers spécifiquement orientés vers ces secteurs-là’’, a indiqué M. Ndiaye.

Source : APS

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.