mercredi , septembre 19 2018
Accueil / Mbour / MBOUR: Modernisation des daaras : un spécialiste pour la prise en compte des intérêts des enfants

MBOUR: Modernisation des daaras : un spécialiste pour la prise en compte des intérêts des enfants

[template id=”821″]

 

Le responsable de la protection de l’enfant à l’UNICEF, Aliou Maïga, a plaidé dimanche, à Saly-Portudal (Mbour, ouest) pour la prise en compte des intérêts des enfants dans le cadre de la mise en œuvre du projet de modernisation des daaras (écoles coraniques).

‘’Suite à certains constats qui ont été faits, le gouvernement du Sénégal a décidé de moderniser les des daaras (écoles coraniques). Mais pour nous acteurs de la protection de l’enfant, nous nous préoccupons plus de l’intérêt de l’enfant’’, a-t-il fait valoir en marge de la cérémonie de clôture de l’atelier sur la préparation aux urgences en matière de protection de l’enfance destiné aux acteurs qui s’activent dans ce domaine.

La rencontre de trois jours (30 janvier-1er février), est organisée par le ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, à travers sa Direction des Droits, de la Protection de l’enfance et des Groupes vulnérables, en partenariat avec l’UNICEF.

‘’Si la modernisation des daaras contribue à donner une éducation de qualité aux enfants, à réduire ou à éradiquer les violences qui leur sont faites comme ça se passe dans les familles, à l’école moderne ou ailleurs, ou encore à réduire le phénomène de la mendicité et à leur présence dans la rue, il faut encourager une telle initiative’’, a indiqué Aliou Maïga.

Le projet de modernisation des daaras projet prévoit entre autres mesures une scolarisation des élèves selon les trois étapes dont une première de trois ans, consacrée à la mémorisation du Coran, une autre étape de deux ans, alliant mémorisation du Coran et programme des classes de Cours d’initiation (CI), de Cours préparatoire (CP) et de Cours élémentaire-première année (CE1).

La dernière étape de trois ans est réservée aux programmes des classes de Cours élémentaire deuxième année (CE2), de Cours moyen première année (CM1) et de Cours moyen deuxième année (CM2).

Il est également prévu une certification de l’apprentissage du coran par un inspecteur d’académie.

source aps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…