Ndeye Tické Ndiaye Diop, nommée Ministre de l’économie numérique et des télécommunication

La ville de Thies est très bien représentée dans le gouvernement avec La nouvelle ministre Ndèye Tické Ndiaye Diop: la femme de Cité Ousmane Ngom. La Responsable Apériste de Thies Ouest a été d’abord secrétaire générale au ministère de la Pêche avant d’être promue Directeur général de l’Agence nationale des Affaires maritimes (ANAM) en décembre 2017.

Madame Ndèye Tické NDIAYE qui a été désignée icone 2016 comme une femme exemplaire à Thies et  dont on se rappelle encore de sa grande rentrée politique suivie de ses nombreuses réalisations sociales partout à travers la capitale du rail, son soutien indéfectible aux habitants de Cité Ousmane Ngom, le financement des femmes, ses investissements humains, le soutien constant aux femmes de son quartier, aux équipes de football, ses reboisements, ses randonnées pédestres, sa présence physique dans toutes les manifestations dont elle est souvent désignée, la marraine…Femme très modérée, cultivée, à la fois modeste et sociable, Mme Ndèye Tické Ndiaye Diop, Ministre de l’économie numérique et des télécommunication nest pas une inconnue à Thies, Elle représente sans nul doute, un pion important pour la capitale du rail, dans le nouvel attelage gouvernemental.

Les sept raisons de la nomination de Madame Ndèye Tiké Ndiaye Diop

Selon les habitants de la capitale du rail interrogés sur la nomination de Madame Ndèye Tiké Ndiaye Diop, le choix du Président Macky Sall récompense d’abord son engagement militant et son esprit d’ouverture.

En effet, elle confirme la prédiction de Docteur Ndiaye qui l’avait surnommée « Ticket-gagnant », et cela ne prouve que la troisième raison qui pourrait justifier le choix porté sur sa personne : son ouverture à tous (mouvements de soutien et membres de l’APR), attestée par le siège ouvert par ses propres moyens et mis à la disposition de la coalition BBY.

Il y a ensuite ses qualités morales et pas des moindres, notamment  sa générosité, qui l’avait amenée à créer des  « keul kon dron » (calebasse miracle qui selon la tradition donne la richesse) qui participent à l’autonomisation des femmes par des financements et formations, sa fidélité à ses amis d’enfance, sa famille, son quartier, en somme tout Thiès.

Mais il y a aussi et surtout sa compétence car, ingénieure de formation, ancienne fonctionnaire internationale dont un passage à la FAO, ancienne Secrétaire du Ministère de la pèche et de l’économie maritime, elle passe donc logiquement de Directrice Générale de l’Agence nationale des Affaires Maritimes (ANAM) où elle a organisé avec  succès  la 5ème journée internationale des gens de mer à Ministre de l’économie numérique et de la communication.

Parmi les raisons citées par les thiessois, la septième, ses innombrables actions sociales, l’organisation de dons de sang, des descentes sur le terrain avec des randonnées terrestres, des rencontres avec les sportifs ou les artistes, etc.

Le choix du Président est donc pour eux bien mérité et les honore. La prière unanime est que tout simplement, « le fruit tienne la promesse des fleurs. »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.