Ousseynou Diop échappe à la Criminelle et atterrit au Correctionnel

Ousseynou Diop ne va plus être jugé par la Chambre criminelle. En effet, détenu depuis près de 4 ans pour des accusations d’apologie de terrorisme, menaces, intimidation, cet étudiant natif de Thiès a pu bénéficier d’un non-lieu partiel, a informé son avocat, Me Khoureïchi Ba. Ce qui implique, selon la robe noire, qu’il sera jugé en correctionnel.

«C’est une ordonnance de non-lieu partiel et de renvoi en police correctionnelle. Ce qui veut dire qu’après 4  ans de détention, c’est une instruction plus ou moins sommaire réduite à son strict minimum, la justice a décidé de clore ce dossier», a informé Me Ba, joint par la Rfm.  N’empêche, se réjouit-il, «c’est une bonne nouvelle, il le renvoie en police correctionnelle parce qu’on était en droit de penser que dans ce genre de dossier où on parle d’acte de terrorisme par menaces, intimidation, apologie du terrorisme, le jugement naturel c’est la Chambre criminelle ».

Ousseynou Diop a été arrêté après l’affaire du massacre des journalistes de Charlie Hebdo. Le jeune étudiant avait alors fait un commentaire sur sa Facebook qui va lui valoir une arrestation. Mais, depuis quelques temps, des voix se sont levées pour dénoncer cette détention prolongée. D’ailleurs, M. Diop avait même entamé une grève de la faim pour que l’affaire bouge. Son jugement pourrait intervenir dans quelques semaines, voire dans quelques jours.

Source : pressafrik

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.