PDS THIES: Assemblée générale de la fédération urbaine. Les libéraux affûtent leurs armes pour les présidentielles de 2019

A ceux qui avaient prédit la mort du PDS à Thiès, l’assemblée générale que vient de tenir la fédération urbaine semble prouver le contraire.

Conformément au slogan de Wade « wedi guis boku ca » (on ne peut pas nier ce qu’on a vu), les 3 coordonnateurs des zones Thiès-est, Thiès-ouest et Thiès-nord Cheikh Fall Mbaye, Magueye Sarr et Mor Diouf qui a introduit les débats, mais aussi d’autres grands responsables comme Ndiaga Diaw, Babacar Mbaye, Sidy Gueye, se sont mobilisés pour dire non à Macky Sall.

Encouragés par la présence massive des femmes, de jeunes responsables mais surtout des anciens comme Mor Talla Gaye encore détenteur de sa carte de 1974 ou la doyenne Adja Anta Dièye, icône du refus, ils ont vaillamment dénoncé une crise institutionnelle sous le régime de Macky Sall avec des pouvoirs judiciaire et législatif soumis à l’exécutif, un  parrainage imposé, un code électoral retaillé sur mesures, des candidats emprisonnés ou exilés !

La réunion ayant pour thème « Animation et information au niveau du parti à Thiès »  on retiendra l’annonce du retour prochain de Karim Wade leur candidat, l’appel patriotique lancé à toute l’opposition pour lutter contre l’arbitraire, la dénonciation de la presse dite alimentaire et thuriféraire du régime en place, le mépris envers les renégats nommément cités : Souleymane Ndene Ndiaye, Serigne Mbacké Ndiaye, Pape Samba Mboup et Modou Diagne Fada.

S’exprimant au nom de Mouhamdou Lamine Massaly initiateur aussi de cette AG mais absent du territoire national, Magueye Sarr, membre du comité directeur, a salué la dignité de ceux qui sont restés fidèles au Président Wade, appelé comme ses prédécesseurs à la massification, à la mobilisation et à l’unité pour remettre à Karim le pouvoir en 2019 et le Sénégal sur la voie du développement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.