Pèlerinage 2015 : Le 1er vol décolle le 7 septembre

[template id=”481″]

Le Premier ministre Mohammad Dionne a présidé un conseil interministériel ce vendredi 3 juillet, à la salle de conférence de la Primature. Ce, pour faire le bilan du pèlerinage de l’édition passée, faire le point sur l’état des préparatifs de cette année et aborder quelques perspectives pour la prochaine édition.

A l’issu de la rencontre, qui a duré plus de trois tours d’horloge, le ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye, par ailleurs, porte-parole du jour, a déclaré à la presse les directives qui ont été données par le chef du gouvernement. Sous ce rapport, M. Ndiaye a annoncé que le package pour cette a été confirmé à 2 650 000 francs Cfa, soit une hausse de 200 000 FCFA par rapport à l’édition dernière. Une augmentation qui s’explique, selon lui, par l’appréciation du dollar et à son impact sur la monnaie saoudienne.

Concernant le planning des vols, le chef de la diplomatie sénégalaise a déclaré que le premier vol va décoller le 7 septembre prochain. Et le premier vol de retour quittera le sol saoudien le 1 octobre. Un planning qui a été soumis par le commissaire général au pèlerinage et qui a été validé par le Premier ministre.

Cette année, le transport des pèlerins va connaitre une innovation. Selon le ministre des Affaires Etrangères, deux compagnies aériennes seront chargées d’acheminer les pèlerins aux lieux saints de l’islam. Il s’agit de Sénégal Airlines qui va transporter  50% des pèlerins et les autres 50% seront pris en charge par Flynas, une compagnie saoudienne. Cette innovation entre dans le cadre d’une convention qui a été signée entre les deux parties et qui sera appliquée à partir de cette année. Sur ce, le diplomate sénégalais a précisé que les négociations avec cette compagnie sont en cours et qu’une mission technique du ministère du Tourisme et des Transports aériens, accompagnée du Commissariat général au pèlerinage, se rendra en Arabie Saoudite afin de trouver un accord. Et, Mankeur Ndiaye d’ajouter que cette convention s’étend également à tous les pays qui disposent d’une compagnie nationale.

Le ministre a aussi donné l’assurance que toutes les mesures idoines seront prises pour la sécurité et la sureté du pèlerin. En ce sens, il a fait savoir que l’Agence de la météorologie (Ancim) ne délivrera aucun Certificat de navigabilité (Cdn) si elle n’a pas d’assurance sur la qualité des avions qui seront chargés de transporter les pèlerins.

Sur le quota des 10 500 pèlerins que le Sénégal a et compte tenu de la décision du Président Macky Sall d’engager une privatisation du pèlerinage, Mankeur Ndiaye a renseigné que cette année, l’encadrement officiel n’aura que 2 000 pèlerins contre 3 000 en 2014. Le reste sera attribué aux privés dont un cahier de charge sera négocié avec eux. Selon lui, ce nombre connaitra une baisse en passant de 2 000 à 1 500 pèlerins en 2016.

Pour rappel, la date de clôture des inscriptions est fixée au 31 juillet prochain.

source : seneweb.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.