Pensée de la semaine avec Abdoulaye SOW

Parlant de Idrissa Seck, Le nouveau Apériste Abdoulaye SOW explique que “l’Etat n’a pas de problème avec Thiès. Seulement l’Etat ne peut continuer à financer quelqu’un qui utilise les moyens de l’Etat pour déstabiliser l’Etat”. Une phrase qui en dit long sur la situation très complexe, l’injustice vécue par Thies et ses habitants, victime de la position d’un seul homme dont le destin est intimement lié à celui de tous les thiessois pour le meilleur et le pire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.