samedi , septembre 22 2018
Accueil / Nationales / PHOSPHATE : La production du phosphate de Matam passera de 500 000 tonnes au triple à partir de 2016

PHOSPHATE : La production du phosphate de Matam passera de 500 000 tonnes au triple à partir de 2016

[template id=”821″]

La production de phosphate au Sénégal, dans la région de Matam, dans le nord du pays, devrait atteindre 500 000 tonnes par an à partir de 2015 et passer au triple, au bout d’une année, apprend-on de l’Agence sénégalaise de presse. Le Premier ministre Mahammed Dionne  a annoncé cette performance, le 11 novembre, faisant état de ce qu’elle va accroître plus rapidement en l’espace d’une année pour atteindra une vitesse de croisière de l’ordre de 1,5 million de tonnes par an à partir de 2016. Il s’agit d’un gisement de 40,5 millions de tonnes titrant en moyenne à 28,7 % P2O5 contenant une faible teneur en métaux lourds, surtout du cadmium inférieur à 5ppm.

Les premières recherches de phosphate dans la région de Matam ont commencé en 1936 mais l’existence du phosphate n’a été signalée qu’en en 1962. BRGM a effectué entre 1965-1966 dans le secteur de Ndiendouri-Ouali-Diala les prospections  ayant mis en évidence des indices de phosphate qui ont été par la suite confirmés par d’autres travaux en 1968. Une campagne de prospection systématique, réalisée de 1980 à 1984 par le BRGM pour le compte de la Direction des Mines et de la Géologie, a abouti à la découverte et à l’évaluation du gisement de Ndiendouri Ouali-Diala d’environ 40,5 millions de tonnes.

thiesinfo.com avec Agence Ecofin

[template id=”821″]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…