Profanation cimetière : 5 malfrats armés blessent un gardien

On ne sait  toujours pas pourquoi le cimetière de Pikine est la zone de prédilection des personnes mal intentionnées. Mardi dernier, à 2h du matin, une bataille a éclaté entre les gardiens du cimetière et un groupe de cinq (5) malabars qui voulaient profaner  le cimetière. L’un des agents de sécurité, a reçu un coup de sabre au poignet gauche, raconte Jotay.

La mairie qui a recruté quatre (4) agents pour la surveillance a eu raison car cinq (5) gaillards armés jusqu’aux dents étaient en activité. Deux (2) ayant pénétré dans le cimetière, un perché sur le mur pour faire le guet, de même que les deux autres aux alentours. Surpris, les profanateurs blessent l’un des gardiens avant de prendre la tangente au niveau de Technopole.

Malgré leur échappée, la police ne lâche pas le morceau. C’est le énième coup fomenté au niveau de ce cimetière et le dernier en date faisait état d’un cadavre d’un vieux de 90 ans qui avait été déterré.

seneweb

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.