PS – Des jeunes exigent le départ du Sg communal de Thiès

Des jeunes socialistes de la commune de Thiès se sont réunis ce week-end pour exiger le départ d’Ousseynou Keïta de la tête dudit parti dans cette ville.

‘’Le parti socialiste est un parti bien structuré et qui mérite d’aller de l’avant, c’est la raison pour laquelle nous invitons notre Secrétaire général national, Ousmane Tanor Dieng, à penser aux renouvellements des instances du parti au niveau de la capitale du Rail. Car le Secrétaire général communale, Ousseynou Keïta, n’est présent que quand il s’agit de poste de responsabilité à pourvoir’’.

L’interpellation est du vice-président de la section communale socialiste de Thiès-Ouest, Bandji Sarr, selon qui le président et le coordonnateur de ladite section ne participent guère aux animations du parti. Ainsi, le jeune socialiste de se demander dans quel parti politique milite leur soi-disant responsable communal.

Surtout que, poursuit-il, ‘’nous le voyons non seulement côtoyer des responsables politiques des autres partis mais aussi, il n’est jamais présent dans les manifestations du Ps à Thiès. Aussi, nous interpellons notre secrétaire général national à nous trouver un responsable dynamique qui a la volonté de faire bouger le Ps à Thiès’’.

Car, ajoute-t-il, si leur parti semble être dans la léthargie, c’est de la responsabilité exclusive de Ousseynou Keïta.

Revenant sur le contexte de la rencontre, la présidente de l’union communale du parti socialiste à Thiès, Binta Fatim Dieng, d’indiquer qu’ils se sont réunis pour discuter de l’état actuel de leur formation politique à Thiès. Une situation qu’elle estime inquiétante.

Car, dit-elle : ‘’Depuis les renouvellements, il n’y a que nous les nouveaux qui assurons l’animation du parti. C’est anormal que des gens se fatiguent pour faire avancer le parti au moment où d’autres qui s’autoproclament responsables à l’instar de Ousseynou Keïta ne font rien pour contribuer à sa massification et à son dynamisme.’’

Une situation que Bineta Fatim Dieng dénonce avec fermeté avant d’interpeller M Dieng à siffler la fin de la récréation. Car, pour elle, il est temps que ces prétendus responsables descendent sur le terrain ou cèdent la place à ceux qui sont aptes à travailler pour l’avancement du parti.

‘’Ousseynou Keïta doit arrêter de tromper M. Dieng et nous n’avons plus besoin de ces vieillards qui n’ont aucune volonté de développer le Ps de Senghor’’, clame-t-elle.

Interpellé, le mis en cause (Ousseynou Keita) n’a pas voulu s’épancher sur le sujet.
xalima

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.