Quand le Président de la jeunesse musulmane du Sénégal témoigne sur Bruno DIATTA

L’ambassadeur Bruno DIATTA arraché à notre affection, était assurément une haute personnalité dotée d’une ouverture d’esprit hors du commun.Notre pays vient de perdre une référence absolue en matière de diplomatie.
Je dois à la vérité de dire que je n’avais pas de relations directes avec lui mais c’est Feu Son Excellence l’ambassadeur Moustapha Cissé qui nous avait mis en rapport à l’occasion de l’organisation par le Sénégal du Festival mondial des arts negres, sous le magistère du Président Abdoulaye Wade.
Son Excellence Moustapha Cissé lui avait signifié que je suis un ami personnel de Feu le Guide lybien, Mouammar Kadhafi.
J’ai alors découvert un homme cultivé, d’une ouverture d’esprit hors du commun.
Bruno DIATTA m’a fait l’honneur de faire partie du cercle restreint des hautes personnalités triées sur le volet pour accueillir le Guide lybien à la coupée de l’avion,sur le tarmac de l’aéroport Léopold Sedar Senghor de Dakar.
Mieux,il avait convaincu les forces de l’ordre de faciliter la tâche à mes fidèles afin qu’ils puissent réserver un accueil chaleureux au célèbre guide libyen.
Un geste d’une haute portée humaine qui en dit long sur le professionnalisme et la magnanimité qui ont toujours caractérisé ce digne fils du Sénégal.
Paix à son âme.

Cheikh Ahmed Saloum DIENG, Président du forum islamique pour la paix.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.