R.Kelly : en larmes, il brise ENFIN le silence concernant les multiples accusations d’abus sexuels

Quelques jours seulement après sa sortie de prison sous caution, R.Kelly répond aux graves accusations d’abus sexuels dont il fait l’objet. En larmes, il brise le silence pour la première fois.

Les scandales sexuels n’en finissent plus au sein de la planète people. Alors que le documentaire Leaving Neverland accuse Michael Jackson d’avoir commis plusieurs actes pédophiles, le chanteur R.Kelly, lui aussi, est dans la tourmente. En janvier dernier, la chaîne américaine Lifetimeavait en effet diffusé une série documentaires en six partiesSurviving R.Kelly, dans laquelle plusieurs jeunes femmes – souvent mineures à l’époque des faits – témoignaient d’abus« sexuels, mentaux et physiques » qu’auraient perpétrés le chanteur de 52 ans. Depuis, une enquête a été ouverte par la justice de Chicago pour pas moins de 10 chefs d’accusation – neufs d’entre elles concernant des mineures âgées de 13 à 16 ans.

R. Kelly brise le silence dans une interview télévisée

Libéré sous caution ce lundi 25 février, l’interprète du mythique I believe I can fly a accordé sa première interview télévisée à la chaîne CBS. Une entrevue qui sera diffusée ce mercredi 6 mars, mais dont quelques extraits ont déjà été dévoilés sur les réseaux sociaux. On y découvre ainsi un R.Kelly impatient, sur la défensive, et au bord de la crise de nerfs. Comme il l’a toujours fait, le père de Jay, Joann et Robert y nie toutes les allégations dont il fait l’objet. Persuadé que l’unique but de ses plaignantes est de le saliravec « de vieilles rumeurs, de nouvelles rumeurs et de futurs rumeurs », il assure faire l’objet d’un gigantesque coup monté.

« Je vais vous dire un truc : les gens remontent mon passé, ok ? C’est ce qu’ils font, ils remontent mon passé et essaient d’y ajouter les trucs de maintenant. C’est pour inventer tous ces trucs qui vont avoir l’air réels maintenant », déplore-t-il de manière très confuse, dans le court extrait dévoilé par la CBS. Fixant la caméra, l’ex-mari d’Aaliyah assure n’avoir jamais retenu des filles« contre leur volonté »enchaînées dans son sous-sol« sans les laisser manger et sortir », comme l’assurait BuzzFeed dans une enquête publiée en 2017« Je n’ai pas fait ce genre de choses ! Ce n’est pas moi ! Je me bats pour ma putain de vie », a-t-il conclu, hors de contrôle et au bord des larmes. Un plaidoyer qui n’a pas convaincu grand monde sur la Twittosphère…

Source voici.fr

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.