RELIGION : SERIGNE Cheikh Abdoul Ahad MBACKE (r.t.a) LE BATISSEUR DE TOUBA

 Cheikh Abdoul Ahad MBACKE (r.t.a) est né en 1914 à Diourbel. Il est le fils de cheikh Ahmadou Bamba, fondateur du mouridisme et de Sokhna Mariama DIAKHATE (r.t.a). Il devient le troisième calife général des MOURIDE en succédant à son frère aîné Serigne Fallou MBACKE (r.t.a) en 1968.

Comme ses prédécesseurs, il a su valoriser des sites : Kabes Gayes, Kade Bolodji, Mbarane DIENG, Bokki Barga, Touba Belel. Il entretenait des liens très étroits avec ses parents. Sous son califat, Touba a connu une expansion fulgurante et la cité bénite de Khadimou Rassoul accède aux infrastructures modernes : un hôpital, une gendarmerie, une gare routière, un marché. Il est à l’origine de la décoration à la marocaine et de l’extension de la mosquée  qui ont nécessité la somme de 1 milliard 500 millions de francs et d’une bibliothèque qui abrite 170 000 ouvrages et khassaîde et des exemplaires du coran . C’est à lui qu’on doit la poursuite de l’électrification, l’installation du réseau téléphonique, la mise en œuvre des rocade, l’implantation d’une dizaine de forage parmi lesquels celui de « Aïnou Rahmati », le puits de la miséricorde.

Le somptueux palais dénommé « Résidence Keur Serigne Touba » porte également la marque de Serigne Abdoul Ahad MBACKE (r.t.a) pour un coût de 500 millions de francs CFA.

Son programme d’assainissement est surtout marqué par la restructuration du marché “occass” afin de lutter contre la contrebande et de redonner un nouveau code de conduite aux talibés pour rendre à son côté sacré. Son appel destiné aux talibés à avoir chacun une résidence à Touba eut pour seul objectif de faire de la ville une métropole commune.

Cheikh Abdoul Ahad MBACKE (r.t.a)  décède le 19 juin 1989 à

Touba

 Il est remplacé par son frère cadet Cheikh Abdou Khadre MBACKE (r.t.a)  , IMAM de la grande mosquée de Touba.

Thiésinfo diné

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.