jeudi , septembre 20 2018
Accueil / Nationales / SA ”MOURIDITÉ”, SES ABSENCES, AFFAIRE MITTAL : Idrissa Seck esquive tout

SA ”MOURIDITÉ”, SES ABSENCES, AFFAIRE MITTAL : Idrissa Seck esquive tout

[template id=”821″]

Idrissa Seck diffère ses positions sur l’actualité politique. Le leader de Rewmi, en visite à Touba hier, a expliqué ses absences par des«obligations au plan international».

Après Macky et Wade, Idrissa Seck était très attendu à Touba. Le leader de Rewmi, qui était hier dans la ville mouride pour les besoins du Magal prévu jeudi, a esquivé les questions politiques qui font l’actualité. Interpellé sur son allégeance supposée définitive à la confrérie mouride, le président du Conseil départemental de Thiès répond : «Le Magal de Touba suffit amplement comme sujet aujourd’hui. Je ne voudrais pas aborder d’autres questions par rapport à l’actualité. J’aurais d’autres occasions.» Ses adversaires ne le lâchent pas sur ses absences répétées du pays lorsqu’il était maire et depuis qu’il a été désigné président du Conseil départemental de la capitale du Rail.

«Je n’étais pas absent du pays. Naturellement, j’ai des obligations au plan international, qui me conduisent parfois à voyager. Mais je suis totalement absorbé par une grande réflexion sur les questions de développement du Sénégal, de sa prospérité et de sa sécurité», a-t-il précisé. Un autre sujet délicat pour Idrissa Seck, c’est ce «malaise» entre le maire, Talla Sylla, son allié de la coalition And defar Thiès, et les conseillers de Rewmi dont L’Observateur a parlé dans son édition d’hier.

Là aussi, il a esquivé. «Je ne suis pas au courant de cela, nous venons de nous réunir en session budgétaire (samedi) à la suite de l’arrêté du gouverneur de Thiès portant dévolution du patrimoine du défunt Conseil régional de Thiès, et tout s’est très bien passé. Notre budget a été adopté à l’unanimité. Je ne vois aucun dysfonctionnement», dit-ilSur l’affaire Mittal soulevée par l’ancien Président, Abdoulaye Wade, le leader de Rewmi préfère différer sa position. «Je ne souhaiterais pas, à l’occasion de la célébration de ce grand Magal de Touba, aborder ces questions politiques. Je le ferai le moment venu», a-t-il insisté.

Idrissa Seck, accompagné d’une forte délégation de son parti, a mis à profit son séjour dans la cité religieuse pour présenter ses condoléances à Serigne Cheikh Abdou Khadre Mbacké à la suite du rappel à Dieu de sa maman. Alors que le khalife général des mourides lui a présenté ses condoléances suite au décès de Bathie Gadiaga. Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké d’ajouter à l’endroit de l’ancien Premier ministre : «J’ai une grande estime pour vous et je suis certain que vous en êtes conscient, poursuivez dans cette voie.»

 

Source : Le Quotidien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…